Archives de Catégorie: Relations Publiques

Evian; rester jeune et en T-Shirt

Evian Vivons jeune noirIl y a déjà un petit moment qu’Evian a lancé la campagne Vivons jeune (Live Young en anglais) pour mettre en avant les bouteilles d’eau Evian. Par contre, ce n’est que cette semaine que j’aperçois quelques affiches publicitaires de cette campagne dans la région montréalaise. Comme par hasard, ces belles images de couleurs éclatantes apparaissent tout juste avant le début de l’été, période où nous aurons besoin de nous désaltérer.

Ce qui fait la particularité des affiches Vivons jeune c’est entre autre que cette campagne représente des gens de tous âges et avec des styles différents. Ces figurants portent tous des T-Shirts avec la photo du corps sans tête d’un bébé. Cela donne l’impression que le corps du bébé correspond à la tête de la personne qui porte le T-Shirt. Le message passe clairement; les gens qui boivent Evian restent jeunes à l’intérieur peu importe leur âge…

Je pensais initialement réunir toutes les photos de la campagne Evian dans cet article mais j’ai réalisé que 9494 photos sont disponibles. Ce chiffre n’inclut même pas les affiches publicitaires! Alors je vais me contenter de publier mes images préférées.

Lire la suite

Tagué , ,

Politique 2.0. : Pucapab de se passer des médias sociaux

Pucapab est le nom d’une campagne médias sociaux lancée par le Parti libéral du Canada pour manifester son mécontentement face au Gouvernement conservateur chapeauté par Stephen Harper.
La campagne « Pucapab » s’articule autour d’un page Facebook sur laquelle a été postée une vidéo intitulée Pucapab. La vidéo conçue par l’agence Turbo Marketing a été dévoilée par le  député fédéral canadien Denis Coderre.

Manifestement, je ne suis pas la seule a avoir trouvé la vidéo médiocre. Cela étant dit peut-être que c’était le but visé; une vidéo terre-à-terre, sans détail superflu pouvant distraire de message principal. Une chanson qui donne envie de sortir ses sandales de plages, un son sans effet sonores trop prononcés et côté visuel, du très propre avec des dessins au trait. Noir sur blanc.

Pucapab de se passer des médias sociaux
Cette campagne accentue le besoin que même les politiciens ont d’exploiter la popularité des médias sociaux. Obama avait popularisé la mode de la politique digitale lors de sa course vers les présidentiels, inspirant ainsi la rédaction du livre « Yes We Did ».
Quant à Denis Coderre, il est déjà un habitué du web 2.0. puisque ses gazouillis sont suivis par 20 000 adeptes de Twitter.

Ce n’est pas de la propagande?…

Ce tapage numérique aux allures innocente et divertissante ne serait-elle pas un moyen peu subtil de se lancer en campagne sans vraiment se lancer en campagne?
Le parti Libéral soutient que non. Le but de leur démarche aurait tout simplement été de refléter le mécontentent croissant de la population face aux conservateurs.
Je remarque que dans certains parties de la vidéo, on prononce les « Harper » et « peur », avec un faux accent anglais. On pourrait trouver cela coquin ou carrément moqueur mais bon…

À part protester contre la politique de Harper, qu’espère-t-on vraiment réaliser avec cette vidéo réalisée par l’Agence Turbo Marketing?
La mission de Turbo Marketing – en leurs propres mots – est pourtant bien de « concevoir et exécuter des stratégies de marketing qui stimulent l’attachement pour les marques en contribuant à l’amélioration des conditions de vie humaine dans une perspective de développement durable. » Je ne crois personne assez libéral pour s’imaginer que 1,700 « J’aime » sur Facebook vont pousser les gens à prendre des décisions aussi radicale que se présenter aux urnes. Mais peut-être que je me trompe?
Puisqu’on s’amuse à tout vulgariser pour rejoindre Monsieur Tout Le Monde, est-ce que nous allons arriver un jour à des campagnes politiques majoritairement conçues pour les médias sociaux?

Ce qui est sûr, c’est qu’avec la prolifération de cette vidéo, sur le web, le parti libéral a créé tout un buzz, Il est fort à parier qu’en plus des retombées de cette vidéo, on doit s’attendre à la lancée d’une campagne politique traditionnelle assez colorée. Affaire à suivre.

Tagué , , , , ,

RP plus fort que DH?

Et quand je dis DH je veux dire par là les Droits de l’Homme ce qui n’est pas une spécialité chinoise. Dans mon dernier article, j’ai essayé de décrire les relations ambigües entre la Chine et l’Afrique. Depuis, je me suis rendue compte qu’au point de vue international également, la Chine ne veut plus se réfugier derrière sa Grande Muraille. Elle essaye plutôt de s’ouvrir. Cela changera t-il pour autant leurs politiques en matière des Droits de l’Homme?

Un plaidoyer médiatisé

Le Gouvernement chinois veut troquer « l’image unilatérale de menace » qui salit sa réputation pour l’image de « prospérité, démocracie, ouverture, paix et harmonie ». L’un des nouveaux objectif du pays est d’atteindre la transparence.  La transparence… un mot trop souvent utilisé par trop de gens.

John Woo

Comme beaucoup de compagnies et quelques pays, la Chine pense qu’une campagne de relations publiques bien ficelée peut aider à influencer l’opinion publique.
Les médias rapportent que Beijing prépare une campagne de relations publiques qui consistera en une pub télévisée de 30 secondes et en un film promotionnel de 15 min. Pub, promotionnel… ça sent la vente mais se rapproche probablement de ce que les Anglais appellent advocacy ads (campagne de plaidoyer?). Ces métrages seront dévoilés le 1er Octobre, ce qui coïncide avec l’anniversaire de la République de Chine. 

Jackie Chan

Cet effort médiatique va inclure les apparitions de Guo Jingjing (championne olympique de plongeon), de John Woo (réalisateur de films) et de Jackie Chan (il n’est pas encore américain depuis le temps?). Ces cours métrages seront diffusés sur la BBC et la très neutre et non-propagandiste CNN. 

Depuis que j’ai commencé à étudier en Relations publiques, je me suis toujours demandé si dans la vraie vie – et pas juste en théorie – si dans la vraie vie les professionnels des Relations publiques font plus que faire passer le message. Est-ce qu’ils aident les compagnies à assumer le contenu de leurs communications? En d’autres mots, est-ce que les Relations publiques servent à embellir la réalité ou est-ce que les professionnels de cette discipline sont également tenus de réformer la réalité avant de prêcher les vertus de leurs clients?
En dehors de cette campagne, comment la Chine prouve t-elle son désire de devenir transparente et sa volotné d’améliorer sa politique de Droits de l’Homme (en matière de Liberté d’expression par exemple)?

Des mesures prouvant la bonne volonté de la Chine?

Le parti communiste Chinois a lancé la Direct Line to Zhongnanhai, un forum en ligne où les citoyens chinois sont invités à laisser des messages à leurs hauts dirigeants – y compris le Président  Hu Jintao lui-même. Évidemment, l’ouverture de ce forum a déjà rencontré le regard désapprobateur de quelques sceptiques à cause de sa politique de censure.
Dong Guanpeng, un expert en Médias et en RP pense que « la tâche principale [de ce nouveau site] est la publicité”. Cela sous-entend-il qu’aucune mesure ne sera prise en rapport avec les plaintes déposées sur ce site? Le temps le dira.

Pour l’instant, Ogilvy China dispense  une formation sur les relations médiatiques à Beijing. Ogilvy China est  la branche chinoise d’Ogilvy, une Agence internationale de publicité et de RP qui a fait ses débuts aux États-Unis. Peut-être que la firme saura comment enrober son message dans un emballage qui va ravir les américains et les anglais qui vont visionner les vidéos extraites de cette campagne de RP.

En toute dignité

On a trop souvent dit que les médias occidentaux jalousent et diabolisent la Chine parce qu’elle représente un adversaire de taille sur les plans économique et politique. Avec beaucoup de dignité, le ministre des Affaires intérieures refuse que son pays joue les victimes d’une persécution médiatique. Il maintient que si la Chine se donne une chance, elle peut influencer l’opinion publique.

Même si l’hôte d’une pièce dit à l’audience que la prochaine oeuvre qu’ils vont voir est terrible, il (l’hôte) ne peut pas décider pour le public. C’est aux artistes d’aller sur scène et de montrer aux gens ce qu’ils ont à offrir pour que ces derniers puissent penser par eux-mêmes. » – Yang Jiechi

Affaire à suivre…

Crédits photos:
La photo de la « une » a été composée à partir d’une pub d’Amnesty trouvée sur Divisible.com
Reikanorakuen
Time Gallery

Tagué , ,

Be Stupid: Diesel se paie t-il notre tête?

Un magasin Diesel à New York

Vue plus proche

Au début de l’année, Diesel a lancé la campagne Be Stupid, un hommage aux iditots et aux paresseux.
Il y a deux semaines alors que j’errais à New York, j’ai pris en photo un magasin Diesel parce que son concept m’a intriguée et amusée.

Ça c’était avant que je me rende sur le site de Diesel pour voir plus de photos issues de cette campagne.

Ce que j’ai contre le mouvement Be Stupid?
Je ne suis pas agacée par le fait que la campagne semble cibler les gens qui choisissent la solution paresseuse et qui font le choix d’être bête. Je me fiche que Diesel gagne la sympathie de gens aux moeurs légères menant une vie sale. Je n’en que faire si la campagne élève les gens qui utilisent le mot cool à tout bout de champ pour justifier leur paresse et manque de jugeote.
Ce que je déteste dans cette campagne c’est qu’elle se porte garante d’une imposture.

Diesel veut nous convaincre que pour être stupide il faut prendre des risques et aller contre la voix de la majorité. Au contraire être stupide ça rend populaire. Ce n’est pas un tant soit peu douloureux et c’est très facile à faire.
Diesel fait intentionnellement l’amalgame entre le fait d’être intelligent et le fait d’être:
– un nerd: mot anglais se rapportant à une personne sans style, peu attirante, ou socialement inepte; surtout : quelqu’un de servilement dévoué à la poursuite d’objectifs académiques ou intellectuels
un geek: se dit généralement d’une personne exagérement intellectuelle et peu appréciée (mot anglais)

En d’autres termes ceux qui ne sont pas stupides, mais intelligents sont ennuyeux et moches.
Que du pipeau! Je suis assez satisfaite de mes notes à l’école et je me sens pas obligée de jouer les idiotes pour devenir plus populaire. Je ne manque pas de style et même si je ne suis pas aimée de tous, je me consacre plus à ceux qui m’apprécient et non strictement à la poursuite d’objectifs académiques.

Analysons voir ces pubs brilliantes. (Je n’ai publié que les images qui ne promotent pas l’immoralité. Vous auriez tort de baser votre opinion sur ma sélection parce que la campagne incluait des images pas très catholiques)

« Les intellos voient ce que c’est. Les idiots voient ce que cela pourrait être. »
Vous rigolez pas vrai? Les idiots ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Etre intelligent veut dire « être capable de s’adapter à son environnement. » Par conséquent, une personne intelligente pourrait sûrement transformer un mur en moto. Quelqu’un d’intelligent pourrait même utiliser ce type d’images pour les gens stupides.

« We’re with stupid. »
Cette expression anglaise d’auto-dérision s’utilise généralement lorsque quelqu’un pointe du doigt une autre personne en la traitant de stupide. Seulement accuser quelqu’un dont on apprécie la présence de stupide laisse sous-entendre qu’on est soi-même stupide.
Quelque chose me  turlupine avec cette photo. Ma question à Diesel: pouvez-expliquer ce que les Amérindiens ont avoir avec vos stupidités? Je comprends l’allusion aux stupides films sur les extra-terrestres mais je ne m’explique pas le costume indien. Quel est le message derrière? Uhm…

« Les gens intelligent critiquent. Les bêtes créent. »
C’est sûrement la photo la plus intéressante de la campagne. Apparemment, elle n’a même pas été retouchée. La position de chaque mannequin donne l’impression qu’ils défient les lois de la gravité. Belle illusion visuelle. Et le texte?
Je suis également d’avis que les gens intelligents ont tendance à tout critiquer et qu’ils remettent constamment tout en question. Cela les empêche parfois de passer à l’action. Les gens qui réflichissent moins (ou pas) ont plus d’occasions de se lancer dans des créations. Par contre, je ne suis pas sûre que les idiots inventent des créations qu’on puisse mettre à profit. Dans un monde idéal, l’idiot créerait avec spontanéité et quelque’un d’intelligent serait chargé de peaufiner l’oeuvre.
De toutes évidences, Diesel ne peut sûrement pas se passer des cerveaux qui travaillent pour eux.

Bon d’accord, j’entends des voix me disant que se ne sont que des pubs et que je devrais voir les choses plus positivement et cesser de radoter comme une vieille branche. Elles sont tort.

La publicité est l’une des forces de cohésion de notre culture. (…). La publicité vend plus que des produits. Elle vend des images, des valeurs, des buts, des opinions sur ce que nous devrions être (…). Elle influe sur notre façon de penser, et ce que nous pensons influe sur notre comportement.

Les partisans de cette stupide campagne prétendent que Diesel a pris des risques en faisant la consécration des idiots parce que le monde des affaires n’aime pas ce genre de message. Ils pensent aussi que Diesel représente la société actuelle sous un angle différent.

Un angle différent vous dites? Depuis quand être bête ne fait pas jeune et cool? Cette campagne ne promeut rien de neuf du tout, elle utilise les même stéréotypes réducteurs qui nous tapent sur le système. Ah et les hommes d’affaires ne peuvent qu’aimer les campagnes bidons de ce genre parce qu’elle génère débats et achats.

Pour changer, j’aurais aimé voir plus de pubs présentant les intellos comme des gens cool. Un peu comme la mode geek chic.
Un bon moyen de prendre des risques c’est de faire exactement le contraire de ce que tout le monde attend de vous. Par exemple, être à la fois élégante et intello ou encore être un boute-en-train super doué à l’école.

Ceux qui sont contre cette campagne croient que Diesel cherchaient uniquement à flatter les imbéciles. À mon humble opinion, Diesel visait aussi les intellos. Un bon truc en publicité c’est de concevoir une pub tellement bête que les intellos se sentent encore plus fûtés. Belle tactique pour booster une égo déjà démesuré. Alors ceux qui pensent qu’ils sont trop intelligents pour faire partie du public cible se trompent. Pas stupide hein?

Tagué , ,

Nestlé devrait-il nier en "blog" toutes les accusations de Greenpeace?

Patti Larchet, Présidente Générale de Nestlé

Cher journal, avant je me demandais pourquoi certaines compagnies tiennent un blog comme des ados boutonneux tiennent un journal. Maintenant je sais pourquoi. La suite dans les idées>>

Tagué , , , ,