6 choses que je n'aime pas sur Facebook

Mark Zuckerberg - Fondateur de Facebook

Mark Zuckerberg - Fondateur de Facebook

Facebook a temporairemet fermé son système de chat parce qu’un bug informatique permettrait à certains utilisateurs de voir les conversations d’autres membres du réseau. Je ne crois pas avoir partagé des informations sensibles lors de chats mais je trouve assez embêtant que certaines personnes auraient pu accéder au contenu de mes conversations. Il y a pa ailleurs d’autres situations qui me mettent mal à l’aise sur Faceook.

1. Ne pas savoir où sont mes amis
Peut-être que je devrais suivre une formation pour comprendre les fonctionnalités du nouveau Facebook parce qu’il y a beaucoup de détails que je n’ai pas encore capté.
Chaque fois que je clique sur le lien « amis », je suis redirigée vers une page de suggestions et non vers une liste de tous mes amis. Les deux seules choses que je peux voir de cette page sont 1. mes amis qui ont récemment actualisé leur profil 2. le status de quelques uns d’entre eux. Avant je savais comment obtenir une liste complète de mes amis. Maintenant je dois effectuer une recherche pour voir le profil de mes propres amis Facebook.

2. Me faire dire de qui je dois être l’amie

Facebook has no memory when it comes to rejected friend suggestions

Au lieu d’afficher tous les gens que je connais, Faceook préfère lister ceux que je pourrais connaître. Je veux bien supposer une minute que Facebook veuille m’aider en me disant qui je pourrais (ou devrais?) ajouter comme ami. Merci pour l’offre mais si je la refuse pourquoi insister? Bien que je clique sur le X (voir la photo ci-contre) pour fermer une suggestion, Facebook finit toujours par la faire réapparaître de nombreuses fois un peu plus tard.
Je suis sûre que le plus grand réseau social au monde pourrait mettre au point un système de rappel pour éviter d’afficher les suggestions de personnes que j’ai rejeté. On dirait plutôt que Facebook veut que je rajoute plus d’amis à ma page comme si ces personnes étaient vraiment des proches dans la vraie vie. Je ne comprends pas cette obsession d’avoir 3,000 amis sur son profil quand moins de la moitié daignent me dire bonjour lorsqu’ils me croisent dans la rue.
Je me demande aussi comment Facebook établit le lien entre moi et des gens qui ne sont même pas amis de mes amis. Certains utilisateurs dans la liste des suggestions ne sont même pas répertoriés dans mes contacts e-mail et parfois ils ne font même pas partie du mêm réseau que moi. Comment Facebook sait-il que je les connais?..

3. Me faire dire à qui je dois parler
Parfois sur la barre de droite, Facebok me signale que je n’ai pas parlé à quelques uns de mes amis depuis un moment. Je me retrouve donc avec des suggestions comme « Écrivez sur son mur ». Une minute… Si ces amis ne me parlent pas, pourquoi devrais-je leur adresser la parole? Une fois de plus, Facebook me dit quoi faire.
Je me fais toujours dire de contacter les amis dont je m’en fous le plus. Je gère mes relations de la manière suivante: je parle à ceux qui me parle. Les vrais amis n’ont pas besoin de rappels pour se parler; c’est un réflexe. Si ce n’est pas le cas, la relation est nulle.

4. Le bug des ajouts d’amis

Mercredi je reçois invitation d’un inconnu. Vu que nous n’avions pas d’amis en commun, je refuse l’invitation. Par contre, Facebook continue a afficher cet agaçant truc rouge qui signale qu’on a des requêtes en attente. Il a fallu que j’ignore la même invitation plusieurs fois avant de me débrasser de cette icône rouge.

Ce truc rouge qui me tape sur les nerfs


Pour l’instant rien d’alarmant. Ce qui m’a vraiment énervée c’est qu’après avoir réussi a m’en débrasser, je me fais dire que cette personne ne m’a jamais invitée. Imaginez le nomdre points d’interrogations circulant autour de ma tête…

5. Les constantes modifications sur les paramètres de confidentialité

Chaque fois que Facebook actualise son site, les paramètres de sécurité de ses utilisateurs sont annulées et les paramètres de défaut se remettent en vigueur. Je ne comprends pas la logique de la chose. Ça m’a pris un temps fou pour savoir comment changer mes paramètres et aussi pour décider quelles informations resteraient privées. Bien qu’une grande partie de mon profil est privé, certaines photos et la plupart de mes articles ne le sont pas. Lorsque Faceook procédera à sa prochaine actualisation, il me faudra une fois de plus éditer mes paramètres. Et si jamais j’oublie?
Je me rappelle que je n’avais pas lu la lettre de Mark
Zuckerberg sur les changements apportés aux paramètres de sécurité. Peut-être que j’aurais dû la lire mais je n’aime pas trop le fait de me documenter sur quelque chose qui est censé me divertir. Maintenant je me retrouve à silloner d’autre sites pour trouver des conseils de sécurité sur Facebook.

6. Les gens qui méprisent Facebook

Ça va être un peu dire à expliquer parce que les 5 points mentionner plus haut font de moi une opposante de Facebook. Mais je ne suis pas contre Facebook puisque je suis toujours abonnée à ce réseau. Et puis, je ne juge pas ceux qui l’utilisent comme une journal intime.
D’un autre côté, je ne tolère pas que des gens veuillent me culpabiliser ou me faire passer pour une irresponsable parce qu’ils ont fermé leur compte Facebook ou parce qu’ils n’en ont jamais créé pour commencer. Oui il y a des dangers sur Facebook. Oui, il y a au moins 5 autres choses que je n’aime pas de ce réseau mais sa création a également rendu possible des choses positives.
Je n’aurai jamais écris cet article si je ne tenais pas à Facebook.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :