S.O.S. Dettes: français + anglais = franco-québécois

La campagne S.O.S. Dettes attire l’attention sur un phénomène assez triste, l’endettement. Cependant, les images et le texte sont si bien pensés que ça donne l’occasion de découvrir et d’illustrer les expressions québécoises, qui sont à la fois proches du français et de l’anglais. Voir les photos plus bas.

(Crédit photos: avec la gracieuseté de Publiz)

Demarketing SOS Dettes Cassé

En français de France, quand quelqu’un est à court d’argent on dit qu’il est « fauché ». Au Québec, on exprime la même idée avec le mot « cassé ». D’après moi l’expression « cassé » est un anglicisme car les anglophones disent qu’ils sont « broke » quand ils n’ont plus de sous. Encore plus insolite, en France quelqu’un qui est « cassé » est quelqu’un qui est fatigué ou lessivé.

Lire la suite

Tagué , ,

Evian; rester jeune et en T-Shirt

Evian Vivons jeune noirIl y a déjà un petit moment qu’Evian a lancé la campagne Vivons jeune (Live Young en anglais) pour mettre en avant les bouteilles d’eau Evian. Par contre, ce n’est que cette semaine que j’aperçois quelques affiches publicitaires de cette campagne dans la région montréalaise. Comme par hasard, ces belles images de couleurs éclatantes apparaissent tout juste avant le début de l’été, période où nous aurons besoin de nous désaltérer.

Ce qui fait la particularité des affiches Vivons jeune c’est entre autre que cette campagne représente des gens de tous âges et avec des styles différents. Ces figurants portent tous des T-Shirts avec la photo du corps sans tête d’un bébé. Cela donne l’impression que le corps du bébé correspond à la tête de la personne qui porte le T-Shirt. Le message passe clairement; les gens qui boivent Evian restent jeunes à l’intérieur peu importe leur âge…

Je pensais initialement réunir toutes les photos de la campagne Evian dans cet article mais j’ai réalisé que 9494 photos sont disponibles. Ce chiffre n’inclut même pas les affiches publicitaires! Alors je vais me contenter de publier mes images préférées.

Lire la suite

Tagué , ,

Assurez-vous d’aimer les gens qui aiment les gens

Il y a quelques mois, Intact Assurance avait lancé dans les deux langues une « campagne » à thème social. L’emphase n’était pas directement mise sur les biens à assurer mais sur les personnes qui aiment les contacts humains.

"On aime le monde. Le monde qui aime le monde." Intact Assurance.
Lire la suite

Tagué ,

Un peu de culture québécoise à travers les publicités sur l’hiver

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

Il n’y a rien à dire, le froid au Québec est légendaire. Beaucoup de gens m’ont fait part de leur phobie du froid, phobie qui fait qu’ils hésitent beaucoup à visiter le Québec. Brrrrr. On dirait presque que le Québec se résume à l’hiver pour certains personnes. Et les québécois, comment se définissent-ils?

L’automne passé, dans le cadre du cours Publicité et Culture (dispensé à l’Université de Montréal), notre professeur nous a demandé d’élaborer une brochure corporative qui représenterait le Québec. Presque tout le monde s’est inspiré du froid hivernal pour décrire notre Belle Province.

Les québécois aiment leur hiver

Si quelques campagnes télé offrent une destination soleil au québécois pour échapper à leur hiver, d’autres compagnies adaptent les conditions météo à leur message. Plus bas, j’ai compilé quelques publicités de vortures réalisées pour la saison hivernale. Loin d’être déprimantes, ses publicités montrent que les québécois sont fiers de leur climat car l’hiver met au défi les produits les plus performants.

"Pas le temps d'hiberner." Publicité hivernale.  Ford, Québec.
Lire la suite

Tagué , , ,

Telefonica, une publicité vraiment multiculturelle

Impossible de mélanger races et couleurs?

Une campagne publicitaire multiculturelle où plusieurs communautés se reconnaîtraient, est-ce vraiment possible?

Lorsque j’étudiais en Communications et médias, je prenais un cours qui consistait à faire de l’analyse publicitaire.
Un jour, notre professeur nous avait montré une image publicitaire sur laquelle on ne voyait que le menton, le cou et les épaules d’une femme à la peau très claire (en gros plan). Le prof trouvait génial qu’on ne voit pas le visage entier de cette femme, ce qui ne permettait pas de déterminer sa race avec certitude. (Note: la photo plus bas n’est pas exactement celle étudiée en classe. Il s’agit d’une photo à la composition similaire).

Publicité de femme "sans race". Avec juste une partie du visage et du torse, impossbile de déterminer la race de la mannequin. Arabe, asiatique, blanche ou d'ethnie latino-américaine?

Ainsi, des femmes de toutes races pouvaient se reconnaître dans cette pub! Des arabes, des latinas, des blancs, des asiatiques… euh… sauf des femmes noires. Effectivement, Lire la suite

Tagué , ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.